th (9)

comme convenu, je vous emmenne à AMELIE le BAINS

En 2006, lors de travaux effectué à proximité de la station thermale antique d’Aquae Calidae les fouilles ont permis de découvrir un habitat et des sépultures monumentales datées de la fin de l’âge du bronze (xeixe siècle avant notre ère)7. Des blocs de pierre découverts dans le Tech témoignent d'un ancien culte, protohistorique ou galloromain, de par les signes gravés qui figurent encore dessus5. Le site des Bains d'Arles (El Banys) comporte des sources thermales qui ont été exploitées dès l'Antiquité. Les Romains y construisirent des thermes, dont subsistent une salle voûtée et une petite piscine5. Plus tard, vers 780, une abbaye y est fondée par un certain Castellan, vraisemblablement au sein même des thermes antiques, avec quelques moines fuyant l'Espagne, et connue sous le nom de Sainte-Marie de Vallespir. Dévastée par des raids normands entre les années 858 et 868, elle est reconstruite par l'abbé Hilpéric qui obtient l'aide de Charles le Chauve pour cet effort. Malgré tout, l'abbé Suniefred (en fonction de 880 à 891) décide de déplacer le monastère à Arles-sur-Tech, dans le lieu où il subsiste toujours aujourd'hui5. Les Bains dépendent de l'abbé du monastère transféré à Arles jusqu'en 1237, date à laquelle le seigneur du Roussillon et du Vallespir, Nuno Sanche, en fait l'acquisition. Seule l'église paroissiale Saint-Quentin demeure sous la juridiction de l'abbé d'Arles. Vers 1670 un fort, qui subsiste encore aujourd'hui, est établi au-dessus du village afin de défendre la frontière espagnole. La localité prend alors le nom de Fort-les-Bains(nom actuel du fort). La commune change de nom en 1840 pour devenir Amélie-les-Bains en hommage à la reine Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, épouse de Louis-Philippe Ier5. En octobre 1940, la ville est très éprouvée par une crue subite du Tech. Un arrêté préfectoral du 1er octobre 1942 rattache, le 1er novembre 1942, la commune de Palalda à celle d'Amélie-les-Bains pour former la nouvelle commune d'Amélie-les-Bains-Palalda8. : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Am%C3%A9lie-les-Bains#Histoire

IMG_0422

l'office du tourisme

IMG_0427

la MAIRIE

IMG_0428

IMG_0430 

"Le petit Prince" s'installe sur le parvis de l'hôtel de ville...

Sans doute resté juché, après un premier périple agité, sur sa planète minuscule auprès de son amie la Rose, le « Petit Prince » semble « être revenu » cette fois élire domicile dans notre commune d'Amélie-les-Bains-Palalda-Montalba ! Et, « comme tombé du ciel », il a choisi de s'installer sur le parvis de l'Hôtel de Ville.

IMG_0431

IMG_0430

La sculpture a été réalisée par Andrès Munoz, ferronnier d'art,  d'origine chilienne, sur l’idée de Marie Niel, son épouse. « Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. Mais peu d'entre elles s'en souviennent » Durant tout le dernier trimestre 2013, les enfants des 3 écoles d'Amélie-les-Bains-Palada ont été sensibilisés par leurs enseignants à l'histoire écrite par Antoine de ST Exupéry et lui ont donné corps à travers la réalisation d'une mosaïque servant de décor au parvis de l'Hôtel de Ville. Exécutée sur place pour certains et dans leurs classes pour les autres,  sur des panneaux fixés sur le pourtour du socle devant recevoir la statue, la mosaïque « nous donne à voir » pour reprendre le mot d'Eluard, « à voir avec le cœur », le « Petit Prince », les personnages et les planètes qui l'entourent et tout ce qui est « invisible pour les yeux » de tous les jours.

http://amelielesbains.blogs.lindependant.com/tag/petit+prince

IMG_0429

IMG_0458

reflets dans une vitres de magasin

IMG_0468 

les THERMES du MONDONY

IMG_0471

IMG_0486

IMG_0483

IMG_0503

IMG_0504

l'Eglise ST QUENTIN

que je vous ferai visiter

IMG_0508

th__1_