Sans nom2 - Copie - Copie

Mont ST MICHEL 224

Nous prenons ce petit passage et arrivons à

                                       LA CHAPELLE SAINT-MARTIN

Construite dans la première moitié du XIsiècle pour servir de soubassement à l'église, elle soutient le bras sud du transept. Elle est constituée d’une nef unique, inscrite dans un cube parfait, couverte d’une voûte en berceau d’une portée de 9m. A l’est, une abside semi-circulaire supporte l’absidiole du transept de l’église. Cette crypte était hors de la partie réservée aux moines, et les manuscrits n’y mentionnent aucune cérémonie. Elle s’ouvrait sur l’Ossuaire et la zone funéraire ou étaient vraisemblablement inhumés les bienfaiteurs de l’Abbaye. C’est l’un des rares endroits de l’Abbaye à nous parvenir tel qu’il fut lors de son achèvement vers 1050.(  http://vinz1966.free.fr/Fr/Visite/Texte/Visite_Abbaye_Mont-Saint-Michel.pdf )

Mont ST MICHEL 226puis nous continuons à avancer

Mont ST MICHEL 228

Mont ST MICHEL 229

Mont_ST_MICHEL_230

Pour arriver à la grande roue

Mont_ST_MICHEL_233

                                                                    L' ANCIEN OSSUAIRE

Édifié vers 1060, il fut modifié au XIII e siècle lors de la construction du Grand Degré Intérieur, puis au XVIe siècle. C'était le lieu ou les moines entreposaient les ossements du petit cimetière de l'Abbaye, régulièrement vidé. C’est aujourd’hui une salle difficile à décrire, un enchevêtrement de piliers sur des voûtes de différentes hauteurs parfois entresolées, que l’on peu schématiquement présenter comme une construction à trois nefs et quatre travées orientées est-ouest. Mais il semble qu’a l’origine, l’édification de l’ossuaire roman se soit fait sur les restes d’un bâtiment de grande taille, peut être détruit dans l’incendie de 992. Ce bâtiment préroman aurait été un vaisseau de trois nefs et trois travées orientées nord-sud. Seule la travée ouest, entresolée au XII e, est encore visible aujourd’hui. L’énorme roue présente dans la seconde travée date de 1820 et servait à monter la nourriture aux détenus de l’Abbaye devenue prison.  http://vinz1966.free.fr/Fr/Visite/Texte/Visite_Abbaye_Mont-Saint-Michel.pdf

Des prisonniers qui marchaient à l'interieur, à la manière ses ecureuils la faisiaent tourner

Mont_ST_MICHEL_234

Mont ST MICHEL 235

Mont_ST_MICHEL_236

Mont ST MICHEL 237

Mont_ST_MICHEL_238

Mont ST MICHEL 239

Mont ST MICHEL 244

Un chariot pouvait ainsi être hissé le long d'un poulain, véritable échelle de pierre, inclinée le long du rocher.

Mont ST MICHEL 241

un petit cou d'oeil au paysage. La marée continue de monter

Mont ST MICHEL 245

Nous nous dirigeons vers la chapelle St Etienne

Mont ST MICHEL 249

Mont ST MICHEL 251

                                                                              LA CHAPELLE SAINTTIENNE

Construite durant la seconde moitié du XIIe  siècle, c’est l’étage supérieur d’un bâtiment de deux étages dont on ignore aujourd’hui l’utilisation. Situé à l'époque entre l'infirmerie (écroulée en 1818, représentée sur le plan par la zone rectangulaire blanche entre les numéros 8 et 9) et l'ancien ossuaire des moines, elle servait probablement de chapelle mortuaire. Elle fut remaniée plusieurs fois lors des aménagements de l’Abbaye, et principalement au XIIe siècle lors de la construction du Grand Degré Intérieur ou la charpente en bois qui la couvrait fut remplacée par d'élégantes voûtes sur croisées d'ogives. ( www.abbayedumontsaintmichel.net )

Mont Saint Michel 248

                                                                                      A gauche, une vierge

Mont ST MICHEL 252

Mont ST MICHEL 253

imagesCA4G4MR2

 

Mon histoire est un peu longue, mais je ne peus pas passer à côté de certaines choses sans donner des explications.  J'espère que vous continuerez à me suivre jusqu'au bout