mes photos

Ballade dans PARIS 4

coatarms - Copie

1-IMG_0500

une affiche qui m'a beaucoup plue

1-IMG_0500-001

1-IMG_0502

le cartier juif 

1-IMG_0503

1-IMG_0504

1-IMG_0504-003

1-IMG_0508

l'hôtel Amelot de Bisseuil.

L'hôtel Amelot de Bisseuil, dit des Ambassadeurs de Hollande, est un hôtel particulier construit au xviie siècle dans le quartier historique du Marais, dans le 4e arrondissement de Paris (rue Vieille-du-Templeno 47, et rue des Guillemitesno 10)

La façade qui donne sur la rue Vieille du Temple offre un arc en plein cintre qui entoure un bas-relief représentant deux "renommées", deux divinités ailées, sculptées par Thomas Regnaudin (1660 ;

1-IMG_0507 

 Ce ne sont pas des anges mais l'avatar des "déesses aux cent yeux et aux cent bouches", armées de "divines trompettes", les fameuses trompettes de la renommée.

1-IMG_0508-001

La porte d'entrée est également ornée de têtes de Méduse, jeunes femmes à la chevelure de serpents. Côté cour, le fronton est aussi décoré : en sculpture se trouvent les fondateurs de Rome, Romulus et Rémus, en compagnie de leur louve nourricière.

https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%B4tel_Amelot_de_Bisseuil

1-IMG_0509

L'Hotel HEROUET

L’Hôtel Hérouet est situé au 54 rue Vieille du Temple (IIIe). Edifié au début du XVIe siècle par le secrétaire et Trésorier de France auprès du duc d’Orléans, Jean Hérouet, il resta dans la même famille jusqu’en 1582. Il devint ensuite successivement la propriété des Pelloquin, Tillet puis Villarceau.

1-IMG_0510

L’encoignure en encorbellement et octogonale qui attire l’œil est remarquable. Elle a été installée à l’angle de la maison et dispose d’une fenêtre trilobée facilitant l’observation de l’animation du quartier. Elle est de style gothique flamboyant tardif car conçue juste avant la Renaissance.

1-IMG_0511 

1-IMG_0512

1_IMG_0513

LES ARCHIVES NATIONALES-L'HOTEL SOUBISE

L'hôtel de Soubise, anciennement hôtel de Clisson puis hôtel de Guise, est un hôtel particulier parisien situé au coin de l'actuelle rue des Francs-Bourgeois et de la rue des Archives dans le 3e arrondissement de Paris (quartier du Marais). L'hôtel, aujourd'hui classé, fait désormais partie des Archives nationales.

1-IMG_0514

1-IMG_0515

la cour d’honneur de l’hôtel de Soubise, entourée d’une colonnade abritant une promenade.

1-IMG_0516 

1-IMG_0517

1-IMG_0518

th (1)

th

 

th (3)

Posté par chantal33300 à 09:01 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


Ballade dans PARIS 3

coatarms - Copie

1-IMG_0465

le jardin intérieur

Ce jardin à la française composé d’une variété naine de buis taillés en broderie rappelle le temps de Madame de Sévigné et la mode des jardins « à la française ». 

1_IMG_0466

1-IMG_0466-001

1-IMG_0468

la cour intérieure

1-IMG_0467

La victoire

La statue dite de la Victoire (il s'agit en fait de l'immortalité) due à Louis Simon Boizot (1843-1809) provient de la fontaine du Châtelet au centre de la place du Châtelet une copie l'ayant remplacé.

http://paris1900.lartnouveau.com/paris03/hotels/l_hotel_carnavalet.htm

1-IMG_0472

rue des FRANCS BOURGEOIS

Cette vieille rue qui longeait en partie l'enceinte de Philippe Auguste, se nomma d'abord rue des Poulies, des Viez Poulies ou Vieilles Poulies, Richard des Poulies et Ferri des Poulies, à cause de ses métiers de tisserands. Elle a pris son nom actuel après que furent fondées, en 1334, des « maisons d'aumônes » dont les occupants, affranchis de taxes en raison de leurs faibles ressources, étaient appelés « francs-bourgeois », et dont l'une se nommait maison des Francs-Bourgeois, hôpital pour bourgeois miséreux.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_des_Francs-Bourgeois

1-IMG_0473

La rue des Francs Bourgeois comporte des nombreux hôtels particuliers dont certains sont ouvert au public

1-IMG_0474

1-IMG_0475

La Bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP) est une bibliothèque publique spécialisée dans l'histoire de Paris et de l'Île-de-France. Faisant partie du réseau des bibliothèques municipales de la ville de Paris,

1-IMG_0476 

A l'origine appelé hôtel d'Angoulême, l'hôtel Lamoignon, situé dans le Marais, a été construit en 1584 pour Diane de France, duchesse d'Angoulême et fille du roi Henri II. En 1650, l'hôtel est vendu à la famille Lamoignon, qui le fait aménager par Robert de Cotte, l'architecte du roi. Des salons littéraires s'y tiennent, où se croisent Madame de Sévigné, Boileau ou encore Racine. Vers le milieu du XVIII siècle, l'hôtel passe à Antoine Moriau, procureur du roi. A sa mort en 1774, il fait don de sa bibliothèque à la Ville de Paris, qui crée dans l'hôtel la première bibliothèque d'histoire de la Ville, avant que celle-ci ne soit transférée à l'Institut de France. Entre 1867 et 1874, l'hôtel est habité par Alphonse Daudet. En 1928, l'hôtel est racheté par la Ville de Paris, qui en fait à nouveau en 1969 une bibliothèque consacrée à la capitale. A voir : Le décor des plafonds peints représentant Diane chasseresse, en hommage à Diane de France. Le portail orné de figures de deux enfants, l'un tenant un miroir et symbolisant la Vérité, l'autre tenant un serpent et symbolisant la Prudence. A faire Visiter l'hôtel A proximité Le musée Carnavalet

http://www.cityzeum.com/hotel-de-lamoignon

1-IMG_0477

1-IMG_0477-001

1-IMG_0478

1-IMG_0479

1-IMG_0480

1-IMG_0481 

1-IMG_0493

1-IMG_0494

1-IMG_0496

1-IMG_0499

th (1)

Posté par chantal33300 à 10:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

Ballade dans PARIS 2

coatarms - Copie 

J'éspère que vous passez de bonnes fetes

1_IMG_0422

1_IMG_0424

Clocher de l'église ST PAUL

1_IMG_0425 

LA FONTAINE CHARLEMAGNE

La construction de la fontaine sur la rue des Prêtres Saint-Paul (actuelle rue Charlemagne) fut approuvée par l'arrêté préfectoral du mois d'août 1840 pour être située contre un mur de presbytère de l'ancien Église Saint-Paul. La fontaine est construite en 1840, sous la monarchie de juillet au chevet de l'église Saint-Paul-Saint-Louis et avoisinant le Lycée Charlemagne.

1-IMG_0428

Sur le fronton de la fontaine figurent les armes de Paris et l'inscription ANNEE avec des chiffres romaines M.DCCC.XL qui mentionnent la date de la création de la fontaine, 1840.

1-IMG_0427

 La fontaine est en forme d'une niche voutée, ornée de motifs en relief des plantes et des animaux aquatiques. La vasque en fonte est portée par des dauphins et décorée d'une statue d'enfant souriant, les bras levés, portant une coquille. L'eau se déverse de la coquille dans le bassin par les minces filets pour rejaillir dans la gueule des poissons sous la vasque.

http://www.paristoric.com/index.php/sciences-et-nature/fontaines-et-bassins/399-la-fontaine-charlemagne

1-IMG_0429

1-IMG_0430

1-IMG_0431

1-IMG_0457

1-IMG_0458

Place du marché STE CATHERINE

1-IMG_0459

1-IMG_0460

angle de la rue SEVIGNE.

angle du CARNAVALET 

1-IMG_0461

1-IMG_0462-001

1-IMG_0462 

Hôtel du Carnavalet

           1-IMG_0463

L'hôtel Carnavalet, 23, rue de Sévigné en bordure de la rue des Francs Bourgeois, a été construit en 1544 par Pierre Lescot dans le pur style Renaissance. Modifié par l'architecte François Mansart lui donna son aspect classique actuel entre 1655 et 1661. Il deviendra la résidence de la marquise de Sévigné entre 1677 et 1696. La Ville de Paris l’acheta en 1866 afin d'y installer un musée dédié à l'histoire de la capitale. Le musée Carnavalet occupe à la fois l'hôtel Carnavalet et l'hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau, Ces deux hôtels, non contigus, sont reliées par une galerie au 1e étage traversant le collègue Sévigné.

1-IMG_0464

1-IMG_0464-001

1-IMG_0469

grille de l'entrée sur la rue des Francs Bougeoirs

1-IMG_0470

th (1)

Posté par chantal33300 à 11:59 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

 

Bonjour 

Je viens vous souhaiter 

IMG_5029

À bientot et passez un bon weekend

Posté par chantal33300 à 16:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

Ballade dans PARIS

coatarms - Copie

A partir d'aujourd,hui, nous allons nous promener à travers differents endroits. Je ne saurais pas toujours vous donner le nom ou expliquer les endroits ou nous nous trouverons. Nous nous sommes balladées un peu à l'aventure. 

1-IMG_0359

Place de la Bastille

La place de la Bastille a été construire à l'emplacement de la forteresse de la Bastille construite à partir de 1369 et détruite après la révolution de 1789. La grande colonne au centre de la place, dite "la colonne de Juillet" fut érigée pour commémorer  "trois journées" de 1830. Le canal Saint Martin qui traverse la rive droite de Paris passe sous la place et sous la station de métro Bastille de la ligne n°1 qui devient aérienne à cet endroit.

1-IMG_0361

Louis-Philippe décide en 1833 de construire la Colonne de Juillet, déjà prévue en 1792, mais pour, cette fois, commémorer les "Trois Glorieuses" les trois journées" de 1830. construite et décoré en 1839 par l'architecte Louis Duc, elle est inaugurée en 1840. L'insurrection parisienne des 27, 28 et 29 juillet 1830, née des brimades politiques subies par l’opposition sous les ministères ultras de Charles X et qui a abouti à la monarchie de Juillet.

1-IMG_0362

le Génie de la Liberté

La colonne de Juillet porte en son sommet une statue représentant le Génie de la Liberté du sculpteur Augustin Dumont (1801-1884)

Le Génie de la Liberté est une sculpture en bronze doré réalisée par Auguste Dumont en 1836. D'une hauteur de 4 mètres, elle couronne depuis cette époque le sommet de la colonne de Juilletplace de la Bastille, à ParisStatue allégorique figurant la liberté sous des traits masculins, elle représente un génie ailé qui brandit, en s'élançant dans les airs depuis son pied gauche, dans la main droite un flambeau et la gauche les chaînes brisées du despotisme.

1-IMG_0362-002

1-IMG_0362-001

1-IMG_0360

  •              Le socle de la colonne est en bronze. Il comporte une sculpture de lion par Antoine-Louis Barye
  • 1-IMG_0360 - Copie

  • 1-IMG_0363

  • 1-IMG_0360-001

  • Le socle de la colonne est en bronze. Il est surmonté de quatre coqs gaulois, placés aux angles, et comporte une sculpture de lion par Antoine-Louis Barye

  • 1-IMG_0361

    • Le fût de la colonne est en bronze, d'une hauteur de 23 mètres, et est formé de 21 tambours cylindriques. Quatre colliers divisent le fût en trois parties symbolisant les Trois Glorieuses, et où sont gravés les noms des 504 victimes des journées révolutionnaires de juillet. Sur ces colliers sont 16 têtes de lions, qui éclairent l'intérieur de la colonne.
    • 1-IMG_0364

  •                                                                                    Le toit de ce pigeonnier m'attire
  • 1-IMG_0365

    1-IMG_0366

  •                                                         une jolie deventure de magasin
  • 1-IMG_0367

  •        une autre avec notre reflet 

  • 1-IMG_0413

1-IMG_0415 

1-IMG_0416

1-IMG_0417 

1-IMG_0421

1-IMG_0418

1-IMG_0420

Oh le coquin, il nous tourne le dos

renseignements pris sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Colonne_de_Juillet

http://paris1900.lartnouveau.com/paris12/la_bastille.htm

th (1)

Posté par chantal33300 à 14:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :


Le GRAND PALAIS- Le PETIT PALAIS

coatarms - Copie

IMG_0773

Nous arrivons au GRAND PALAIS

IMG_0774

IMG_0775

IMG_0780-001

 Une statue de Charles de Gaulle par (J. Cardot ) sur l'avenue 

des Champs-Élysées, devant le Grand Palais

Cette statue de bronze de 3,60m de haut sur un socle de 3,85m, sculptée par Jean Cardot, représente le Général de Gaulle descendant les Champs-Elysées.
La nuit, son ombre est projetée sur le Grand Palais.

http://dungparis.pagesperso-orange.fr/Paris/photos/paris/frdegaulle.html

IMG_0780

IMG_0779

IMG_0782

Le Grand Palais, situé entre l'avenue Winston Churchill et avenue du Général Eisenhower en bordure de la Seine, a été construit entre 1897 et 1900 pour remplacer le palais de l'Industrie construit en 1855.

Le Grand Palais comme le Petit Palais et le pont Alexandre III ont  été construit pour l'Exposition Universelle de 1900.Cela faisait partie d'un programme architectural urbain destiné à créer une perspective entre l'avenue des Champs-Elysées et les Invalides.

IMG_0778

IMG_0778-001

Georges Récipon, L'Immortalité devançant le Temps, côté Champs-Élysées.

IMG_0783 

 fâçade du GRAND PALAIS

IMG_0791

IMG_0792

IMG_0784

l'entée principale  avenue Winston Churchill

IMG_0789

IMG_0788

IMG_0796

IMG_0796-001

quadrige : l'harmonie dominant la discorde

IMG_0797

IMG_0781

Le PETIT PALAIS

Construit par la Ville de Paris, pour l'Exposition Universelle de 1900,comme le Grand Palais, le Petit Palais, situé avenue Winston Churchill, abrite d'importantes collections qui offrent un large panorama de la création artistique depuis l'Antiquité jusqu'au début de notre siècle.

En novembre 1895 un concours est lancé afin de créer un nouvel axe reliant l'esplanade des Invalides aux Champs-Elysées avec la construction d’un nouveau pont le pont Alexandre III.

                                                    http://paris1900.lartnouveau.com/paris08/le_petit_palais.htm

IMG_0785

IMG_0786

L'entrée principale

IMG_0786-001

grilles de l'entrée aux armes de Paris

IMG_0786-002

 IMG_0794

th1

Posté par chantal33300 à 14:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

HOTEL de SULLY 2

coatarms - Copie

Voici l'un des jardins les plus fréquentés du Marais, et pour cause : il permet de passer de la place des Vosges à la rue Saint-Antoine. Composé d'une vaste cour avec des escaliers, et d'une orangerie, il est très agréable pour se mettre à l'abri de l'agitation des voitures. Il s'agit du jardin de l'hôtel de Sully, également connu comme l'hôtel de Béthune, Centre des monuments nationaux. Il fut la demeure du surintendant des finances d'Henri IV, Maximilien de Béthune, duc de Sully.

https://www.timeout.fr/paris/quoi-faire-a-paris/tourisme/site-a-visiter/hotel-de-sully

1-IMG_0403

Porte donnant sur le jardin

1-IMG_0398

IMG_0393

côté jardin

IMG_0393-003

IMG_0393-001

L'Automne (vers 1624)

IMG_0393-002

L'Hiver (vers 1624)

1-IMG_0400

1-IMG_0401

1-IMG_0407-001

1-IMG_0402

1-IMG_0399-001

La visite est terminée, nous prenons la sortie

th1

Posté par chantal33300 à 08:04 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

HOTEL de SULLY

coatarms - Copie

1-IMG_0412

L'hôtel de Sully situé au 62, rue Saint-Antoine a été construit entre 1625 et 1630 par le maître maçon Jean Notin, très certainement sur des plans de Jean Ier Androuet du Cerceau. Sully , surintendant des Finances d'Henri IV , deviendra propriétaire de l'hôtel en 1634 et fait alors exécuter le décor intérieur. En 1651, l'aile gauche sur cour est transformée par François Le Vau, puis, dix ans plus tard, Pierre Lambert construit l'aile droite sur jardin.

1-IMG_0410

1-IMG_0409

1-IMG_0410-001

1-IMG_0394

La cour interrieure

1-IMG_0396

1-IMG_0395

1-IMG_0397

1-IMG_0397-0011-IMG_0397-002

l'air et le feu vers 1624

1-IMG_0404-001

1-IMG_0404-0021-IMG_0404-003

th__1_

 

renseignements  : http://paris1900.lartnouveau.com/paris04/hotels/l_hotel_de_sully.htm

http://www.nella-buscot.com/jardins_paris_4_hotel_sully.php

Posté par chantal33300 à 07:33 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

Le PANTHEON : La CRYPTE

coatarms - Copie

La CRYPTE 

La crypte s'étend sous toute la surface du Panthéon. Elle est constituée de plusieurs galeries séparées les unes des autres par des piliers doriques.

IMG_0870

IMG_0871

IMG_0893

IMG_0882

IMG_0884

IMG_0864

 Devant l'entrée, une urne renferme depuis 1920 le cœur de Gambetta.

IMG_0865

IMG_0868

IMG_0866

IMG_0867 

IMG_0879

IMG_0879-001

Le tombeau de Jean Jacques Rousseau

IMG_0881

IMG_0881-001

 fait face

IMG_0873

à celui de Voltaire.

IMG_0874

IMG_0875

IMG_0878

IMG_0877 

 Dans les galeries suivantes, se trouvent les tombes de Jean Moulin, Victor HugoEmile Zola, Louis Braille (inventeur de l'écriture pour les aveugles) , Victor Schoelcher (à qui on doit l'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848) , René Cassin, auteur de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, Jean Monnet, l'un des pères de l'Europe.

La dernière galerie contient les tombes des 41 dignitaires du premier Empire: généraux, hommes d'Etat, cardinaux, savants (comme le grand mathématicien Lagrange) et explorateurs (tel Bougainville).

Lorsqu'en 1964, les cendres de Jean Moulin y sont transférées, André Malraux fait un discours dans lequel il rappelle la barbarie de la Seconde Guerre mondiale.

En 1995, la première femme, Marie Curie, pénètre dans l'enceinte des grands hommes.

IMG_0872

Voltaire (1812)
Jean-Antoine Houdon (1841-1828)

sculptures dans la crypte

IMG_0886

La déclaration des Droits de l'Homme (1792-1793)
Guillaume Boichot (1735-1814)
Ce plâtre servit de modèle lors de la réalisation d'un bas-relief au-dessus de la porte d'entrée centrale à l'extérieur du Panthéon. Ce dernier fut retiré en 1827 sous Louis-Philippe.

renseignements pris sur : http://paris1900.lartnouveau.com/paris05/le_pantheon.htm

 http://www.nella-buscot.com/pantheon_crypte.php

                                                                                  et maintenant la visite en vidéo

 

th1

Posté par chantal33300 à 15:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Le PANTHEON Paris 5e ( 3 )

coatarms - Copie

MAQUETTE DE L'EGLISE STE GENEVIEVE

IMG_0860

IMG_0861

IMG_0862

IMG_0863

IMG_0857

IMG_0859

Le DOME interrieur 

IMG_0954

IMG_0956

IMG_0956_001

IMG_0960

IMG_0960-001

IMG_0961-001

IMG_0959

La COUPOLE

IMG_0959 (2)

IMG_0958

 Le PENDULE de FOUCAULT

Le Pendule de Foucault, au milieu du 19e siècle avait apporté la preuve expérimentale de la rotation de la Terre, en 1851, le physicien français Léon Foucault (1819-1868) avait mis en évidence le mouvement de notre planète lors d'une expérience publique avec son pendule.

Fixant au point le plus haut de la coupole une corde à piano de 14 dixièmes de millimètre fournie par Pleyel, Léon Foucault y accrocha une lourde boule de laiton. Devant le public ébahi, la lente rotation du pendule démontra concrètement que Galilée avait raison: la Terre tourne.

http://www.bfmtv.com/planete/

                      La prochaine fois, nous terminerons la visite du Panthéon avec la crypte où sont ihumées des personnes célèbres

 

th (1)

Posté par chantal33300 à 07:51 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :